Comment construire un tableau de bord décisionnel pour le retail ?

À l’heure de la digitalisation du retail, la gestion de la data est devenue une priorité pour les entreprises du secteur. Toutefois, peu d’entre elles parviennent réellement à maîtriser la multitude de données qu’elles collectent quotidiennement sur leurs clients, leurs produits ou encore leurs magasins. Pour exploiter tout leur potentiel, la construction d’un tableau de bord décisionnel à l’aide d’une solution de Business Intelligence (BI) s’impose comme un choix incontournable.

Et pour cause, l’informatique décisionnelle a la capacité de centraliser un grand volume de données éparses, issues de différentes sources, mais aussi de les analyser en profondeur. Un véritable atout pour les entreprises du retail, qui ont vu leurs canaux de vente se multiplier au cours des dernières années, avec l’apparition de la vente en ligne, du click and collect et de la digitalisation des magasins.

Cependant, l’intégration d’un logiciel de tableaux de bord dynamiques n’est qu’un début. En effet, la conception d’un dashboard décisionnel requiert une véritable réflexion en amont, notamment en ce qui concerne le choix des KPI et des graphiques à utiliser.

L’importance du choix des KPI

Les entreprises du retail ont la particularité de jongler quotidiennement entre de nombreux indicateurs clés de performance (KPI). Leur pilotage peut d’ailleurs s’avérer particulièrement délicat dans un réseau comptant plusieurs centaines ou milliers de magasins.

D’où la nécessité d’avoir une vision claire de ces indicateurs, au niveau global comme au niveau local. C’est là tout l’intérêt d’un logiciel de tableaux de bord, qui permet de consulter les données à l’échelle nationale (voire internationale), mais aussi pour une zone géographique plus restreinte, par magasin, par produit, par canal…

À l’aide d’un dashboard, il est également possible de mesurer les performances de la société au cours du temps et de les comparer avec ses objectifs et ses prévisions. On peut aussi comparer les performances de plusieurs points de vente sur une même période.

Des KPI d’une grande diversité

Pour exploiter tout le potentiel de votre tableau de bord informatique, vos indicateurs doivent être choisis avec le plus grand soin. Il existe bien sûr un certain nombre de KPI incontournables, tels que :

  • Le chiffre d’affaires à travers le CA HT, ou l’évolution du CA avec la tendance du CA comparé à l’année précédente, la différence entre le CA HT N et le CA HT N-1
  • Les profits, les flux de trésorerie.
  • La fréquentation magasin, les heures d’affluence, le nombre de clients présents dans un magasin pour une période donnée (footfall).

Mais il est également possible d’inclure des indicateurs plus spécifiques :

  • Vente : valeur du panier moyen en €, l’indice de vente (nombre moyen d’éléments dans le panier), taux de transformation
  • E-commerce : nombre de ventes en ligne, trafic sur le site internet…
  • Marketing : évolution des ventes suite à une campagne de promotion, nombre d’adhésions au programme fidélité…
  • Performance des différents canaux : Valeur du Magasin, Valeur Click and collect, Valeur Internet
  • Performances des produits : Part de marché toutes marques,  Part de marché en marque propre, Part de marché par groupe de produit…

Vous l’aurez compris, vous n’avez que l’embarras du choix pour vos KPI. Toutefois, il est nécessaire de retenir des indicateurs qui ont du sens : en d’autres termes, ils doivent vous permettre de piloter précisément votre activité à court et à long terme.

Des KPI adaptés à chaque profil

Pour complexifier encore les choses, les KPI à utiliser dans votre dashboard peuvent varier en fonction du profil de l’utilisateur. 

Par exemple, les dirigeants et les managers de haut niveau ont généralement besoin d’informations synthétiques et agrégées. Ils s’intéressent principalement au chiffre d’affaires ou à la marge générés au niveau national, par point de vente ou par catégorie de produit.

À l’inverse, les managers de proximité et les commerciaux recherchent des données plus denses, mais aussi plus riches et plus précises. Par exemple, la liste des clients d’un point de vente et les articles vendus à chacun de ces clients.

Nos clients témoignent

Les indicateurs que nous utilisons sont d’une grande variété​, puisqu’ils doivent répondre à différents besoins :

● Des indicateurs purement “retail”, comme le suivi des ventes, de la marge, etc.
● Le suivi des achats et des stocks​, très important pour calculer notre efficacité.
● Des ​reportings financiers.
● Des indicateurs de ​comptabilité.
Damien Thomas, Responsable du système informatique décisionnel de First Stop Ayme.

En savoir plus

Firststop Ayme |Pilotage d’un vaste réseau de retail

Quelques exemples d’indicateurs pour le retail

En règle générale, les indicateurs retail contenus dans un tableau de bord décisionnel s’articulent autour de trois axes :

  • Le marché : une parfaite connaissance des produits, des canaux de vente et des concurrents de l’entreprise est essentielle.
  • La clientèle : l’exploitation des données clients est indispensable pour personnaliser l’offre et améliorer le ciblage.
  • Les performances : il s’agit de tout ce qui peut aider l’entreprise à augmenter sa rentabilité et ses chiffres de vente, ou au contraire à réduire ses coûts et ses pertes.

Le tableau de bord d’une entreprise de retail doit, avant toute chose, lui offrir une vue d’ensemble de son activité, avec la possibilité de « zoomer » sur différents marchés, clients ou zones géographiques. Le chiffre d’affaires, la marge ou encore les flux de trésorerie peuvent ainsi être consultés facilement, avec le niveau de précision souhaité.

Ensuite, le dashboard doit donner la possibilité de visualiser des KPI plus spécifiques, dont voici quelques exemples.

La performance par catégorie de produit

Dans le secteur du retail, il est intéressant de comparer les différents types de produits vendus par l’entreprise en mesurant le chiffre d’affaires ou les bénéfices qu’ils génèrent. On peut aussi visualiser l’évolution de leurs performances respectives en fonction de la période de l’année. Enfin, il convient de vérifier si les performances enregistrées pour chaque produit sont en adéquation avec les objectifs fixés.

L’activité des différents points de vente

Avec un logiciel de tableaux de bord, il est possible d’obtenir une vision synthétique des différents magasins de l’enseigne, classés selon leurs performances : nombre de ventes, chiffre d’affaires généré, etc. On peut utiliser le même principe pour comparer différents départements ou régions dans lesquels l’entreprise est implantée.

La cartographie des magasins

L’utilisation d’une cartographie est intéressante pour situer rapidement les points de vente de la marque et analyser leur répartition sur le territoire. Il est même possible d’aller plus loin en affichant le lieu de provenance des clients de chaque magasin. Enfin, différentes informations sur les points de vente peuvent être consultées en un clic : nombre d’employés, chiffre d’affaires, rentabilité…

Dans la presse : Découvrez comment la dataviz révolutionne le pilotage des entreprises de retail

Un tableau de bord aux graphiques adaptés

Un bon tableau de bord décisionnel, c’est aussi des graphiques esthétiques, clairs et lisibles, permettant de transmettre efficacement l’information. C’est pourquoi il faut les choisir judicieusement en fonction des KPI que vous souhaitez représenter.

Les KPI relatifs aux clients

Que ce soit pour représenter le pourcentage de nouveaux clients ou la proportion de clients réguliers au sein de la clientèle totale, l’utilisation du diagramme circulaire est particulièrement appropriée. En effet, il est très apprécié pour illustrer des pourcentages et des tendances.

L’évolution des ventes

Pour suivre les ventes de l’entreprise ou d’un point de vente au cours du temps, rien de tel qu’un graphique en courbe ou en ligne. Cette représentation permet de mettre immédiatement en évidence une progression ou, au contraire, une diminution des performances.

Les ventes par type de produit

Pour comparer les performances de plusieurs catégories de produits (ou de services), il est recommandé d’utiliser un histogramme ou un graphique en colonnes empilées. Réalisés avec plusieurs couleurs, ils permettent de visualiser facilement les ventes de chaque produit tout en mettant en évidence leur progression.

La rentabilité des magasins

Pour suivre l’état de santé de vos points de vente, et notamment leur rentabilité, l’usage de graphiques en jauge est très intéressant. Ils permettent de comprendre instantanément la situation d’un magasin grâce à leur code couleur : si l’aiguille est dans le vert, alors tout va bien. Si elle est dans le rouge, cela signifie qu’il est nécessaire de réagir rapidement !

Le tableau de bord décisionnel : un outil incontournable pour le retail

La Business Intelligence et la data visualisation sont aujourd’hui des outils indispensables pour les entreprises du retail, soucieuses de visualiser globalement leurs performances, tout en étant capables de piloter leurs KPI avec précision au niveau d’un point de vente ou d’une zone géographique restreinte. 

L’utilisation d’un logiciel de tableaux de bord est donc incontournable pour centraliser une grande quantité de data provenant de sources diverses, mais aussi pour les consulter de manière claire et synthétique. Les professionnels du retail ont ainsi toutes les cartes en main pour prendre des décisions éclairées, et ainsi optimiser leurs canaux de vente, leurs stocks et leur relation client, tout en développant sereinement leur entreprise.

Cependant, la construction d’un tableau de bord décisionnel pour le retail requiert un important travail de réflexion afin de choisir des KPI pertinents. Chiffre d’affaires, vente, rentabilité, performances par magasin et par type de produit… Les possibilités sont nombreuses ! Sans oublier la conception de graphiques adaptés, permettant de représenter au mieux les différents indicateurs de performance retenus.

 

Spécialiste français de la Business Intelligence, DigDash vous propose une solution de tableaux de bord décisionnels taillée pour le retail. Un outil précieux pour centraliser d’importants volumes de data provenant de sources multiples, mais aussi pour vous aider à piloter au quotidien tous vos KPI essentiels. Tout cela avec une tarification souple et scalable, adaptée aux déploiements à grande échelle, jusqu’à plusieurs milliers de points de vente. 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution de Business Intelligence et découvrir toutes ses possibilités ? Venez à la rencontre de DigDash à la Paris Retail Week du 28 au 30 septembre 2021 !

    En savoir plus





    x

    WEBINAIRE du 16 Septembre | RDV à 11h00 | Prenez 1h pour découvrir notre solution

    Date : 16/09/2021 Durée : 1h