Comment créer des tableaux de bord performants ?

Les tableaux de bord sont des outils indispensables pour analyser les KPI d’une organisation et l’aider à prendre des décisions stratégiques éclairées au quotidien. 

Toutefois, la création de dashboards ne s’improvise pas : il est nécessaire de les concevoir et de les utiliser correctement pour exploiter tout leur potentiel. Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir des tableaux de bord réellement performants.

Ne négligez pas le déploiement de votre outil de dataviz

Avant de songer à concevoir des tableaux de bord, encore faut-il posséder un logiciel de data visualisation digne de ce nom. Mais le déploiement d’un tel outil est un projet d’envergure, qui requiert une préparation et une méthodologie rigoureuses. Voici les grandes étapes à suivre pour réussir votre déploiement.

Cadrez votre projet

Pour déployer efficacement votre solution de dataviz, vous devez savoir précisément où vous allez. Faites donc le point sur vos objectifs, sur le profil des utilisateurs du logiciel, sur les indicateurs que vous comptez suivre, mais aussi sur le volume de données à gérer. Vous pourrez ainsi anticiper plus facilement les difficultés.

Tenez compte des besoins internes

Pour créer des tableaux de bord performants, il est essentiel que votre outil de dashboarding réponde précisément aux besoins des utilisateurs. N’hésitez pas à réaliser un audit interne pour identifier les exigences et les attentes de chacun. Cette enquête doit se focaliser sur différents points comme les fonctionnalités, l’ergonomie ou les possibilités de personnalisation.

Accompagnez vos équipes

Le déploiement d’une solution de dataviz implique des changements importants au niveau de l’organisation et des méthodes de travail de l’entreprise. C’est pourquoi il est indispensable de communiquer en interne et d’accompagner les collaborateurs à l’aide de formations, d’ateliers et de documents techniques.

Organisez votre data

Pour réussir l’implémentation d’un outil de data visualisation, vous allez également devoir mettre de l’ordre dans vos données. Ces dernières doivent être classées et hiérarchisées en fonction de leur intérêt et de leur sensibilité. De plus, il est important de localiser la data dont vous allez avoir besoin pour construire vos indicateurs de performance.

Impliquez les utilisateurs

Dans l’optique de répondre au mieux aux demandes des utilisateurs, la meilleure solution est encore de les impliquer directement dans le processus de déploiement. En récoltant des feedbacks et en analysant au plus tôt l’utilisation réelle de l’outil, vous pourrez l’ajuster pour qu’il colle à vos besoins.

Tenez compte des contraintes juridiques

Il existe de nombreuses normes qui encadrent l’utilisation des données personnelles par les entreprises. Cet environnement juridique doit absolument être pris en compte pour le déploiement de votre solution, tout comme les contraintes de sécurité propres à votre entreprise.

En savoir plus :

6 bonnes pratiques pour le déploiement de votre logiciel de dataviz

6 bonnes pratiques pour le déploiement de votre logiciel de dataviz

Créez des tableaux de bord pertinents

Maintenant que votre outil de dataviz a été déployé dans les règles de l’art, il ne vous reste plus qu’à créer vos dashboards… À condition de ne pas les concevoir n’importe comment !

Choisissez les bons indicateurs de performance

Créer un tableau de bord n’a pas de sens si vous n’avez pas une idée bien précise des indicateurs clés de performance que vous souhaitez suivre. En effet, un dashboard avec de mauvais KPI risquerait de vous poser de sérieux problèmes par la suite.

Avant toute chose, vous devez donc vous interroger sur l’objectif de votre tableau de bord et sur le type de données à analyser. Par exemple, s’agit-il de piloter des indicateurs financiers ? La performance commerciale ? Les ressources humaines ?

Privilégiez toujours la simplicité

Pour être compréhensible, un tableau de bord doit être simple et synthétique. Inutile d’y ajouter des dizaines d’indicateurs plus ou moins utiles : focalisez-vous sur l’essentiel afin d’obtenir directement les informations dont vous avez réellement besoin. Un dashboard bien construit doit faire ressortir vos principaux KPI de manière parfaitement lisible.

En outre, chaque tableau de bord doit avoir un rôle bien déterminé pour ne pas devenir un véritable fourre-tout. Par exemple, certains dashboards sont destinés à piloter l’activité quotidienne de l’entreprise, d’autres à détecter rapidement des problèmes ou des anomalies…

Utilisez des filtres

Chaque utilisateur possède des besoins spécifiques et ne s’intéresse pas nécessairement aux mêmes informations que son voisin. Pour faciliter la lecture de vos tableaux de bord, il est donc indispensable de classer les données et d’intégrer un système de filtre. Chaque collaborateur pourra ainsi restreindre ses analyses aux données qui l’intéressent, afin d’obtenir précisément les statistiques souhaitées.

Partagez vos dashboards

Un tableau de bord est une interface intuitive qui permet de vulgariser la data et de la rendre accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi les dashboards ont tout intérêt à être partagés auprès d’un maximum de personnes au sein de l’entreprise. Ainsi, chacun pourra accéder en un clin d’œil à toutes les données qui l’intéressent.

En savoir plus :

10 erreurs à éviter lors de la création d’un dashboard

10 erreurs à éviter lors de la création d’un dashboard

Choisissez des représentations graphiques adaptées

Les graphiques font partie des éléments essentiels d’un tableau de bord, puisqu’ils permettent de représenter les données de manière ludique et compréhensible. Toutefois, le choix de la visualisation adaptée dépend du type de data utilisé.

Le diagramme circulaire

Ce graphique (aussi appelé demi-lune) est largement utilisé pour afficher des pourcentages. Il peut s’agir, par exemple, du pourcentage de nouveaux clients de l’entreprise, de la répartition du chiffre d’affaires par produit… En général, le diagramme circulaire est très utile pour représenter une tendance.

Le graphique en courbe

Les courbes ont l’avantage de faciliter la lecture des statistiques, notamment quand celles-ci sont étalées dans le temps. En effet, ce type de graphe permet de suivre une progression jour par jour, mois par mois ou année par année. Typiquement, il peut servir à représenter l’évolution des ventes de l’entreprise sur un an.

L’histogramme

L’histogramme est un graphique idéal pour comparer différents produits ou différents départements de l’entreprise en fonction de certains critères. Des nuances de couleurs sont utilisées pour donner une vision très claire des valeurs ou des résultats obtenus par chaque entité comparée.

Le graphique en radar

Avec sa forme de fleur, le graphique en radar permet de représenter plusieurs KPI à la fois, tout en comparant différents produits ou différents services de l’entreprise. Cette représentation assez poussée est idéale pour avoir une vue d’ensemble des performances de l’entreprise et contrôler rapidement plusieurs indicateurs.

Le graphique en jauge

La jauge est un format idéal pour suivre la progression d’un projet ou contrôler l’état de santé d’un KPI essentiel. Cette représentation prend généralement la forme d’un cercle dont la couleur va du vert jusqu’au rouge. Lorsque l’aiguille est dans le vert, alors tout va pour le mieux. Lorsqu’elle s’approche du rouge, cela signifie que la situation est préoccupante.

En savoir plus :

Dataviz : Choisir les bons graphiques en fonction de ses KPI

DataViz : choisir les bons graphiques en fonction de ses KPI

Rendez vos tableaux de bord sexy

Posséder des tableaux de bord bien conçus, contenant des informations pertinentes et des représentations graphiques adaptées, ne suffit malheureusement pas à les rendre captivants. Lors d’une réunion ou d’une présentation, par exemple, il est indispensable de maintenir votre audience en haleine pour transmettre efficacement l’information.

Faute de quoi, vous aurez du mal à obtenir l’adhésion de vos collaborateurs. De plus, une mauvaise transmission de l’information risque de nuire à la prise de décision au sein de l’entreprise. C’est pourquoi il est essentiel de rendre vos dashboards sexy, avec un design esthétique et une mise en page attrayante. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Simplifiez et aérez l’interface

Les utilisateurs de votre tableau de bord doivent pouvoir naviguer dans une interface intuitive et ergonomique. Ici, la simplicité est encore une fois de mise : évitez à tout prix les dashboards surchargés de modules et d’informations.

Jouez avec les couleurs

Si vous comptez ennuyer votre audience, il n’y a rien de tel qu’un tableau de bord en noir et blanc. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à mettre de la couleur dans votre dashboard. Veillez toutefois à utiliser un nombre limité de couleurs, pour que les visuels ne deviennent pas indigestes. 

De plus, les différentes teintes doivent se compléter et ne pas être trop contrastées. Vous pouvez aussi varier les polices d’écriture pour briser la monotonie : cependant, limitez-vous à deux ou trois typographies.

Respectez la hiérarchie visuelle

Pour être parfaitement lisible, votre dashboard doit respecter les principes de base de la hiérarchie visuelle, avec un titre principal et des sous-titres permettant de structurer le document. De plus, les graphiques les plus importants doivent être mis en valeur par rapport aux informations secondaires.

En savoir plus :

11 réflexes pour rendre vos tableaux de bord sexy

 

Vous avez à présent toutes les clés pour construire des tableaux de bord qui amélioreront réellement les performances de votre entreprise. Ergonomiques et esthétiques, contenant des indicateurs pertinents et des graphiques adaptés, vos dashboards deviendront une arme redoutable au service de la prise de décision.

Vous souhaitez créer des dashboards mais vous ne savez pas par où commencer ? Demandez dès maintenant votre démo de DigDash Enterprise ! Notre solution de tableaux de bord dynamiques s’adapte à tous les besoins métiers et à tous les secteurs d’activité pour vous aider à faire des choix éclairés au quotidien.

    En savoir plus





    x

    WEBINAIRE du 31 Août | RDV à 11h00 | Découvrez notre solution BI

    Date : 31/08/2021 Durée : 1h