News

La raquette communicante, parallèle avec le suivi de la performance

Passionné de tennis depuis toujours et compétiteur (maintenant plus dans l’âme que sur les courts) j’ai récemment eu l’occasion de tester la nouveauté de l’année 2014, à savoir la raquette communicante Play & Connect de la marque française Babolat.

Cette raquette est équipée de capteurs légers qui ne modifient ni son poids, ni son équilibre et enregistre des données sur la qualification du coup (coup droit, revers et service), les effets de balle, le centrage de la balle sur le tamis et la puissance en jeu et au service. Une transmission est effectuée en USB / Bluetooth pour transmission à un smartphone, une tablette, un ordinateur.

Le programme qui analyse et traite les données peut se mettre en relation avec une plateforme communautaire permettant la mise en réseau et l'analyse des données mises en ligne. Les joueurs équipés de la raquette Play & Connect peuvent se challenger, se commenter, échanger et s'entraider.

Au-delà de l'aspect technologique et novateur pour tout joueur de tennis, le parallèle avec le monde de l'entreprise et la Business Intelligence m'a tout de suite interpelé. L'objectif d'une telle raquette est de s'améliorer, objectif de toute entreprise (je l'espère) et c'était même le slogan du président Eric Babolat lors de son lancement : « tout ce qui se mesure peut s'améliorer ». Les joueurs de tennis amateurs ont 2 indicateurs pour se jauger : l'issue d'un match (je gagne, je perds) et le classement en fin d'année (je monte, je descends, je me maintiens).

Lors d'une saison combien de fois (et certains se reconnaitront) entendons-nous : « ...aujourd'hui je « sens » bien mes coups, je sers bien, mon revers s'améliore, je n'ai pas mis une balle dans le court, je ne comprends pas pourquoi j'ai perdu,.... ». Peu de données sont objectives et liées à des mesures pertinentes, car seul les professionnels ont une vue extérieure (leur entraineur) ou des statistiques liées à leurs matchs.

En entreprise les indicateurs sont parfois très limités : affaires gagnées ou perdues (les matches), et le bilan de fin d'année (le classement annuel) plus quelques indicateurs qui traînent dans des fichiers Excel ! Nous avons besoin de mesures, de dimensions et d'informations en permanence pour savoir si nous nous améliorons et comment.

Les grandes entreprises sont équipées comme des professionnels au tennis mais pas toujours ou sans approche globale, les plus petites fonctionnent souvent aux « sensations » comme le joueur de tennis amateur. Ce parallèle simpliste permet de rappeler l’importance des tableaux de bord et de leur utilité au quotidien pour s’améliorer en entreprise. « Tout ce qui se mesure peut s’améliorer » Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www.digdash.com

Rechercher

Dernières news

 

Parution de la BI Survey 2017 : les résultats pour DigDash













Découvrez ce que pensent les utilisateurs du logiciel de Business Intelligence Agile DigDash Enterprise.

* Vous acceptez que DigDash collecte et utilise les données personnelles que vous venez de renseigner dans ce formulaire dans le but de vous envoyer des offres marketing personnalisées que vous avez acceptées de recevoir, en accord avec notre politique de protection des données.

Parc de Bachasson, Bâtiment B

Rue de la carrière de Bachasson

13590 Meyreuil

contact@digdash.com

04 84 25 01 40