10 critères pour bien choisir sa solution de data visualisation

Bien choisir sa solution de data visualisation : 10 critères indispensables à comparer

La data occupe un rôle toujours plus important au sein des entreprises, d’où la nécessité croissante de traiter les données, d’en tirer des informations utiles et de les communiquer facilement au sein et en dehors de l’organisation. C’est précisément pour répondre à ce besoin qu’est apparue la data visualisation.

Cependant, les solutions de dataviz se sont multipliées au cours des dernières années, au point qu’il est devenu très difficile de choisir un outil adapté, d’autant plus que chaque entreprise est différente et a besoin d’options spécifiques.

Heureusement, il existe quelques critères fondamentaux qui peuvent vous aider à évaluer les différentes solutions qui s’offrent à vous et à répondre à la question fatidique : “Cet outil de dataviz est-il fait pour mon entreprise ?”

La polyvalence de l’outil

À moins que vous ne recherchiez une solution très spécialisée et restreinte, la polyvalence de votre outil de dataviz est un critère essentiel. Pour vous permettre de traiter vos données de manière optimale, celui-ci doit recouvrir un grand nombre de fonctionnalités, à commencer par la préparation de la data, qui permettra ensuite de générer des visualisations pertinentes, contenant des informations vraiment utiles.

Des fonctions d’analyse avancée et prédictive sont également incontournables pour vous aider à faire parler votre data et à mieux anticiper l’avenir. Vous serez ainsi à même de prendre les meilleures décisions pour votre société.

Mais un outil polyvalent est aussi un outil adapté à tous les utilisateurs, quels que soient leur niveau et leur rôle. Ainsi, certains peuvent analyser et fouiller les données afin d’en extraire de l’information, mais aussi de créer des graphiques et d’autres représentations. D’autres peuvent uniquement éditer ou regarder ces visualisations. Quoi qu’il en soit, une bonne plateforme de dataviz doit être accessible aux spécialistes de la data comme aux néophytes, à tous les niveaux hiérarchiques.

Le type d’offre

Les logiciels de data visualisation utilisent deux modèles principaux : les offres All Inclusive, où toutes les fonctionnalités sont incluses dans la souscription et les offres “à tiroir”, avec des options supplémentaires payantes.

Le premier type d’offre a l’avantage d’offrir une clarté et une transparence totales : vous savez précisément ce que vous payez et ce pourquoi vous payez, sans mauvaises surprises. Quant aux solutions à tiroir, elles offrent à première vue une certaine flexibilité dans le choix des fonctionnalités, mais l’accumulation d’options supplémentaires peut vite devenir un vrai gouffre financier.

Le coût du déploiement

La mise en place d’une solution de dataviz est un projet conséquent, qui nécessite une bonne anticipation du coût de déploiement. C’est pourquoi la tarification fait partie des critères les plus importants. Celle-ci doit bien entendu être adaptée en fonction de votre entreprise, de sa taille, de ses besoins et de ses ressources. Comme expliqué dans le point précédent, l’offre se doit d’être la plus claire possible en vous donnant accès aux fonctionnalités indispensables, sans limitations, avec un tarif bien défini.

Pour les grandes structures, il est nécessaire de s’assurer que la solution retenue a un modèle compatible avec un déploiement à grande échelle. En effet, plus le nombre d’utilisateurs est élevé, plus les prix risquent d’exploser ; d’où le besoin d’une offre raisonnée et adaptée aux grosses sociétés, avec par exemple des tarifs en fonction du nombre d’utilisateurs ou bien encore l’existence de licence concurrente ou grand public.

La capacité de traitement des données

Ce point est crucial, puisque l’utilité-même d’un outil de data visualisation est d’accélérer et de simplifier le traitement des données. Il faut donc s’assurer que la solution retenue est capable d’offrir des performances exemplaires tout en traitant un grand volume de données. En effet, certains outils imposent des limitations, tandis que d’autres perdent en vitesse et en efficacité face à une grande quantité de data.

La capacité à gérer des sources multiples doit également être examinée de près. L’outil doit être en mesure de se connecter facilement à différentes bases de données et d’importer des fichiers de toutes sortes. En outre, vous devez être à même de visualiser facilement plusieurs jeux de données depuis un seul tableau de bord, de manière unifiée.

L’adaptabilité

Chaque société possède ses propres caractéristiques et ses besoins spécifiques. D’où l’importance d’une solution flexible, capable de s’adapter aux demandes d’évolutions fonctionnelles de chaque structure.

Un bon outil de data visualisation doit également être personnalisable en fonction du secteur d’activité. En effet, les entreprises du retail n’ont pas les mêmes besoins que les professionnels de la finance ou les administrations publiques.

Les premières chercheront avant tout à augmenter leurs ventes, à optimiser leurs canaux de distribution (sur le web ou en magasin) et à améliorer l’expérience de leurs clients. Les acteurs de la finance et de la banque, quant à eux, auront besoin de reportings spécifiques à leur métier et d’une information décisionnelle fiable pour mieux gérer les risques. Enfin, les collectivités et autres administrations auront besoin de gérer un volume de données conséquent et de gérer finement les ressources et les dépenses publiques.

La protection des données personnelles

Depuis plusieurs années, la protection des données personnelles est au cœur de nombreux débats. En Europe, l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement général sur la protection des données) a eu un impact important sur les entreprises qui utilisent les informations de leurs clients. Et les solutions de data visualisation n’échappent pas à la règle : elles se doivent de respecter cette directive européenne, qui encadre l’exploitation de la data de manière stricte.

Pour préserver vos données et celles de vos clients, vous devez également vous assurer que le fournisseur de votre solution n’est pas soumis au CLOUD Act. Cette loi fédérale des États-Unis permet aux autorités de contraindre les entreprises américaines à leur fournir des données stockées sur leurs serveurs, même s’ils sont situés à l’étranger.

Étant donné que de nombreuses solutions sur le marché proviennent des États-Unis, opter pour un outil français ou européen est encore la meilleure manière de se prémunir contre le CLOUD Act.

Les interactions avec la solution

La question de l’interaction entre les utilisateurs de la solution est importante, puisque le partage de l’information est l’une des clés de la data visualisation. Dans ce contexte, l’utilisation d’un langage ouvert favorise la mise en place d’outils d’interaction spécifiques. À l’inverse, un langage propriétaire détenu par l’éditeur de la solution réduit votre marge de manœuvre, puisque vous ne pouvez pas l’enrichir directement.

Le support

La mise en œuvre d’une plateforme de dataviz peut s’avérer assez technique, tout comme son utilisation au quotidien. C’est pourquoi il est essentiel d’être accompagné par son fournisseur et de pouvoir compter sur son assistance en cas de problème ou de question.

La solution retenue doit donc vous offrir un support facilement accessible et en langue française, pour assurer une parfaite compréhension mutuelle. Le choix d’une entreprise locale, située en France, est également un facteur de confiance et de proximité.

Le partage et la communication

Une bonne solution de dataviz doit vous permettre d’exporter facilement toutes vos visualisations et de communiquer avec les différentes parties-prenantes, qu’elles soient internes ou externes à l’entreprise : dirigeants, clients, partenaires, actionnaires, grand public… Tous les utilisateurs doivent pouvoir consulter simplement vos visualisations, voire les modifier si leur rôle le permet.

En interne, la data visualisation est aussi censée être un véritable support pour la prise de décision : votre outil doit donc être facilement utilisable au cours de vos réunions, séminaires et autres présentations. Enfin, veillez à ce que votre solution permette la publication de vos graphiques et supports visuels sur le web, mais aussi leur intégration dans d’autres applications.

La compatibilité mobile

Pour être réellement efficace, votre plateforme de dataviz doit être accessible à tous et à tout moment. Cela passe bien sûr par une interface intuitive et une utilisation simple, mais aussi par une présence sur tous les supports.

À ce titre, il est préférable de choisir une solution disposant d’un design entièrement responsive ou d’une web app mobile facilitant le déploiement d’une application mobile dédiée : tous les utilisateurs pourront ainsi la consulter aisément depuis leur tablette ou smartphone et obtenir les informations dont ils ont besoin à tout moment.

La sélection d’une solution de data visualisation ne doit en aucun cas être laissée au hasard. Ce choix nécessite de trouver le bon équilibre entre les capacités d’analyse et les performances techniques de l’outil, les fonctionnalités nécessaires dans l’immédiat et dans le futur, mais aussi le coût du déploiement. En examinant minutieusement ces différents critères, vous pourrez trouver plus facilement la solution idéale : à la fois performante, intuitive et adaptable, tout cela sans coûts prohibitifs.

DigDash vous propose une solution de dataviz et de Business Intelligence puissante, même à très grande échelle, qui peut s’adapter à tous types d’entreprises. Avec une offre tout compris et une tarification claire et transparente, DigDash vous offre les fonctionnalités dont vous avez besoin tout en répondant à vos besoins d’évolution sur le long terme. Vous bénéficiez également d’un support réactif et 100 % français.

 

En savoir plus





x

WEBINAIRE du 28 janvier | RDV à 11h00 | Découvrez DigDash Enterprise

Date : 28/01/2020 Durée : 1h