HPS puise à Aix-en-Provence les compétences et le réseau

Le groupe international HPS d’origine marocaine, un des leaders mondiaux de la monétique, a racheté en 2010 Acpqualife à Aix-en-Provence.

Une dizaine d’année après cette opération de croissance externe, la filiale française chargée de la R&D a déménagé fin 2016 dans des bureaux plus spacieux sur la zone d’activité aixoise de Pichaury. Activité stratégique pour le spécialiste du paiement électronique, la R&D ne cesse de se développer en Provence.

Ceci passe par le recrutement de nouveaux talents en 2017 et des partenariats forts aux côtés de Gemalto et DigDash Enterprise. Aix-Marseille, terreau fertile pour les solutions de paiement.

Et si la croissance d’Aix-Marseille venait de la rive sud de la Méditerranée ?

HPS a été fondé en 1995 à Casablanca et est éditeur de logiciels de paiement électronique. Il agit pour le compte des banques et des processeurs. (American Express, Crédit Agricole, CMI, First National Bank…) Il s’est implanté en France en 2010, lors du rachat d’Acpqualife. Depuis la reprise de cette entreprise aixoise, le groupe propose également des services de conseil. Il assure aussi la formation dans le segment très pointu des tests de logiciels. Air France, Amadeus, CMA CGM font appel à ses services.

Provence Promotion épaule Acpqualife dans ses recrutements

 

Dans le segment de la haute technologie, la recherche et le développement s’avèrent indispensables pour conserver un avantage compétitif sur les concurrents. « Nous affectons chaque année 10% de notre chiffre d’affaires à la R&D, soit environ 4 M$ par an. Le centre de R&D d’Acpqualife ne cesse de se développer.

En 2016, nous avons recruté 45 ingénieurs en France. Cette année, nous prévoyons d’en embaucher encore une vingtaine dont la moitié sera basée à Aix. La région abrite de nombreux talents dans le paiement électronique. Par ailleurs, la qualité de vie dans le sud constitue un atout pour attirer des profils d’ingénieurs d’autres régions. Nous comptons sur Provence Promotion pour nous épauler dans les recrutements. Nous attendons d’eux qu’ils nous informent des évolutions de la vie économique locale »; souligne Philippe Vigand, Président d’Acpqualife et directeur général adjoint d’HPS.

Pour anticiper cette croissance, Acpqualife a déménagé dans des bureaux plus spacieux. Il sont situés sur la zone de Pichaury du pôle d’activté d’Aix-en-Provence. Le groupe a notamment investi 200 000 € pour aménager les locaux. Ceci en mettant en œuvre des technologies modernes de communication (visio conférence…). Le but étant afin d’échanger dans les 85 pays du monde où HPS vend ses logiciels.

Partenariats avec Gemalto et DigDash Enterprise

 

Depuis 2015, le groupe planche sur des activités de R&D avec Gemalto pour développer de nouveaux moyens de paiement par mobile (Apple Play, Samsung Play). « En 2016, nous avons signé nos premiers contrats avec des clients au Japon, en Espagne, en France, au Mexique et en Malaisie », détaille Philippe Vigand. Le dirigeant a également noué un partenariat avec DigDash Enterprise. Cette PME de Meyreuil, berceau de la microélectronique, fournit à HPS des outils de business intelligence.

Coté à la Bourse de Casablanca, le groupe HPS emploie 400 personnes dont 100 en France. HPS, détenue à 52% par ses fondateurs, compte depuis début 2017 un nouvel actionnaire, la banque d’affaires américaine Morgan Stanley. Le chiffre d’affaires du groupe est passé de 37 M$ en 2015 à 51 M$ en 2016. Ce qui représente une hausse de 37,4 %. Le spécialiste de paiement multicanal a vu son bénéfice progresser de 48,3% en 2016 pour s’établir à 6,2 M$. Pour 2017, HPS annonce une croissance de 20% de son chiffre d’affaires.

En savoir plus