Big Data et Business Intelligence : quelles différences ?

Dans un monde où l’analyse de données et le pilotage d’entreprise sont en constante évolution, difficile de passer à côté des termes tels que « business intelligence » et « big data ».

Il est plus qu’indispensable de faire la différence entre les deux afin de mieux cerner ce qu’ils peuvent apporter au sein de l’entreprise.

Business Intelligence : définition

 

La Business Intelligence (autrement appelée Informatique Décisionnelle) désigne un ensemble d’outils, de pratiques et de techniques visant à collecter des données, qu’elles soient issues de sources internes ou externes.

Ces données, une fois analysées, sont stockées dans un data warehouse et sont traitées dans différentes formes de bases de données. Le but est de simplifier l’accès à l’information.

Les données traitées vont permettre de dégager des pistes d’optimisations afin d’améliorer les performances d’une entreprise ; en effet, grâce aux outils de Business Intelligence, il est possible de créer des tableaux de bord, des rapports et des visualisations qui vont favoriser l’aide à la décision.

Pour résumer en une phrase, la Business Intelligence, c’est la technologie au service de l’entreprise.

Il ne faut pas confondre avec la définition de la datavisualisation (ou “dataviz”). Elle signifie rendre la présentation des données compréhensibles grâce à un visuel optimisé et attractif.

Tout savoir sur la Big Data

 

La Big Data représente des ensembles de données volumineuses qui ne peuvent être traitées avec des bases de données classiques. Mais ces données ont un fort potentiel marketing et commercial. Les entreprises y sont de plus en plus confrontées. C’est le cas notamment depuis l’avènement du commerce électronique. Cela les pousse à toujours trouver des outils performants pour y parvenir et réussir à les exploiter.

Les « 4 V » définissent la Big Data et sont à optimiser :

La vélocité : c’est-à-dire la rapidité de génération et de traitement des données
Le volume : ou la masse de données à traiter
La variété : quels types de données sont à collecter ? (textes, statistiques,
images…)
La valeur : quelles données sont les plus importantes ?

Ces données considérables viennent de partout sur le web. En effet, ça peut être des messages envoyés, des vidéos partagées, des images postées, des textes publiés, des articles achetés en ligne, etc.

BI et Big Data : quelles évolutions à venir ?

 

Il y a donc bien une différence Business Intelligence vs Big Data. Mais cela ne veut pas dire que ces deux termes soient diamétralement opposés.

On peut même dire le contraire : ils se complètent.

En effet, avec l’évolution constante (et très rapide) du traitement de données, il est certain que les bases de données dites “classiques” de la

Business Intelligence soient remplacées, dans les années à venir. Ce sera possible avec des techniques capables de gérer des méga données en un laps de temps très court… Et ainsi devoir prendre en compte la Big Data.

Il faudra donc des outils de data visualisation assez performants pour suivre cette évolution fulgurante. Et ainsi répondre aux besoins des entreprises, étant donné que les volumes de données à afficher seront de plus en plus nombreux et volumineux.

En savoir plus